Hôtesse de l'air

Hôtesse de l’air, un métier qui fait rêver

Passer sa vie dans les airs entre deux pays et faire le tour du monde. N’est-ce pas le rêve de la plupart d’entre nous ? C’est en tout cas la vie des personnels navigants commerciaux (PNC), c’est à dire des stewards et hôtesses de l’air.

Si c’est un métier qui fait rêver bon nombre de passagers des vols, c’est surtout un emploi avec de grandes responsabilités. En effet, les hôtesses de l’air assurent la sécurité des passagers à bord, veillent à leur confort et les informent.

Comment devenir hôtesse de l’air

Pour espérer devenir hôtesse de l’air, il faut au minimum le bac ou un équivalent, mais beaucoup ont un niveau bac+2 en commerce, vente ou en hôtellerie. On demande bien évidemment aux candidats de pratiquer plusieurs langues. Il faut absolument avoir un bon niveau d’anglais validé par le passage du TOEIC et parler une autre langue couramment.

Pour être embauché en tant qu’hôtesse de l’air, il faut posséder le CCA (cabine crew attestation) qui est un diplôme reconnu par toutes les compagnies aériennes. Il est délivré à l’issue d’une formation de 140h, qui coûte minimum 1500€. Cette formation est dispensée par un organisme agréé par la Direction générale de l’aviation civile.

Les examens se présentent de la manière suivante : une partie théorique et une pratique avec des épreuves de natation, de secourisme et de sauvetage. Ensuite, les compagnies choisissent leurs salariés selon leurs propres critères.

Concernant le salaire, il faut compter 1500€ par mois en début de carrière. Les carrières peuvent assez facilement évoluer en passant de la classe économique à la première classe ou en passant de vols internes à des vols longs-courriers. Ces dernières permettent d’avoir des primes supplémentaires.

Ensuite, elles peuvent évoluer vers d’autres postes : instructeur ou chef de cabine.

Les missions de l’hôtesse de l’air

Le travail de l’hôtesse de l’air commence même avant le décollage. Avant, on distribue les rôles de chacun. Certains s’occupent de la sécurité, d’autres de la relation commerciale avec les passagers.

Une fois à bord, tous les personnels navigants doivent contrôler les éléments de sécurité et accueillir les passagers. Au décollage, ils se chargent des démonstrations de sécurité et deviennent responsables de la sécurité des passagers.

Pendant le vol, ils sont au service des passagers : distribution et vente de boissons et repas, produits détaxés…

Les hôtesses de l’air sont reconnaissables à bord grâce à leurs tenues.

(Visited 9 times, 1 visits today)
Article précédent Article suivant

Articles similaires

Pas de commentaires

Laisser un commentaire