crudivorisme

Tout cru ? Les principes du crudivorisme

Pour les tenants du crudivorisme, les aliments doivent être mangés crus, dans leur état naturel. Toute cuisson est donc considérée comme une altération. Ils prennent exemple sur les ancêtres de l’Homme qui mangeaient exclusivement cru. Les bienfaits du crudivorisme sont nombreux. Les aliments à l’état cru sont plus riches et favorisent l’élimination des toxines. De plus, ils préviennent ou guérissent les maladies cardiovasculaires, le cancer et le diabète et permettent de vivre plus longtemps.

On distingue différents courants :
• Les granivores consomment surtout des graines.
• Les frugivores préfèrent les fruits.
• Les liquidariens consomment presque exclusivement des jus.
• Les instinctos ne mélangent pas les groupes d’aliments.
• Les adeptes de « l’écologie alimentaire » se nourrissent de tout ce qui est cru, y compris la viande et les insectes.

Les détracteurs

Même si dans la pratique, la plupart des crudivorisme ne consomment pas de viande crue, le sujet reste controversé. A l’appui de leur critique, les détracteurs opposent deux arguments essentiels.
• La chaleur et la cuisson sont indispensables car ce sont elles qui donnent aux aliments leur qualité énergétique.
• Le crudivorisme est source de déminéralisation, fatigue, frilosité, amaigrissement, hypotension, dépression, etc.

(Visited 8 times, 1 visits today)
Article précédent Article suivant

Articles similaires

Pas de commentaires

Laisser un commentaire